Applications diverses

Spécialistes de la dose homéopathique, nous gérons les ressources naturelles au mieux de ce qui se fait aujourd’hui.

Adoucisseurs

Selon les régions, l’eau peut être plus ou moins chargée en calcium et en magnésium. Une eau trop chargée en calcium entraîne une formation de tartre et assèche la peau des personnes qui y sont sensibles. Nous adoucissons vos eaux de manière simple et efficiente en leur apportant une solution saturée en sels. Ainsi, nous réduisons ce que l’on appelle communément la dureté de l’eau à une valeur de 0 de TH (indicateur de la minéralisation de l’eau).

Eaux potables

Une eau de bonne qualité est indispensable au développement humain et économique. La consommation d’une eau sans dangers sanitaires est un besoin vital pour chacun de nous. Nous nous engageons à combattre la pollution chimique, les parasites et les algues en vous apportant une eau propre et comestible.

Osmose

L’osmose est le passage de molécules à travers une membrane semi-perméable, pour séparer deux solutions de compositions différentes. Nous réduisons l’ensemble des sels minéraux contenus dans les eaux industrielles par un système de filtrage très fin. L’osmose est un principe applicable aux eaux de laboratoires (usine de verre, traitement des verres), aux machines de lavage (lave-vaisselle) ainsi qu’aux appareils techniques de climatisation.

Homogénéisation

Les eaux industrialisées peuvent être chargées en hydrocarbures, solvants, détergents et autres produits pathologiques de toute sorte. En vue de purifier une eau, il s’agit de la rendre homogène en isolant les bactéries et en détruisant les germes contaminants.

Traitement des eaux résiduaires

Premier enjeu de santé publique, les eaux résiduaires constituent toutes les eaux chargées de différents composants polluants. Clensol supprime en premier lieu les matières en suspension à l’origine du trouble des eaux usées. Puis, nous traitons biologiquement ces eaux avant de réduire leur nombre de bactéries et d’agents pathogènes.

Neutralisation

De nombreux rejets industriels contiennent des matières alcalines ou acides qui nécessitent un processus de neutralisation avant leur évacuation dans les eaux d’égouts ou dans les eaux de source. Afin de purifier les eaux résiduaires, plusieurs procédés sont employés tels l’utilisation du pouvoir tampon du milieu récepteur, le mélange des eaux de rejet alcalines avec les eaux acides ou la filtration avec matériau neutralisant.

Stations d'épuration

On qualifie d’eau usée, une eau comprenant différents éléments pathogènes provenant aussi bien de la population (eaux de lavage) que des activités industrielles. Afin de devenir propre à la consommation quotidienne, les eaux sont purgées de la saleté au cours de trois phases essentielles :

  1. Élimination de 60% des matières en suspension dans l'eau (branches, plastiques, sables et huiles).
  2. Épuration des boues résiduelles, éventuellement traitées par nitrification.
  3. Supression facultative des derniers germes pathogènes par ozonation.

Références et technique